Création d’une SASU, quels sont les avantages et les inconvénients ?

Création d’une SASU, quels sont les avantages et les inconvénients ?

Lors d’une création d’une société, le propriétaire doit penser à son statut juridique. La SASU est l’un des statuts qui séduisent de plus en plus les entrepreneurs, car il offre des avantages surtout au niveau de gestion. Toutefois comme n’importe quel statut il représente également quelques inconvénients. 

Les points forts d’une SASU

La SASU est une société par actions simplifiée unipersonnelle, son créateur bénéficie de plusieurs avantages comme son affiliation au régime social de la sécurité sociale. En effet, le président d’une SASU qui perçoit un salaire grâce à ce travail bénéficie des avantages de la sécurité sociale. Il jouit alors de la même protection que celle de ses employés. 

Comme le propriétaire est un associé unique, il est responsable des dettes sociales seulement sur le montant de ses apports. Son patrimoine social est à l’abri des créanciers en cas de dissolution. D’ailleurs, le SASU est certainement la société qui offre le plus de flexibilité en matière de gestion. Son propriétaire lors de la création d’une sasu est libre au moment de la rédaction des statuts. Il peut choisir également entre l’IS et l’IR en ce qui concerne la fiscalité. Mais le plus intéressant, l’associé n’a pas à verser des cotisations sur les dividendes. 

Les inconvénients apportés par la création d’une SASU

Certes, le SASU est une société avec de nombreux avantages, mais c’est un régime qui n’est pas complètement parfait. Le propriétaire d’entreprise qui fait le choix de créer une SASU doit également s’accommoder à quelques points difficiles. La création d’une SASU est soumise à des formalités complexes par rapport à une entreprise individuelle. Toutefois, les démarches peuvent être confiées à un professionnel. 

Côté protection sociale, son cout est aussi plus élevé par rapport à celui d’une société indépendante. Elle peut même atteindre deux fois plus que la normale. Sur le choix de la fiscalité, si l’associé opte pour l’IR, il ne peut être utilisé que sur 5 années d’exercices. À l’issue de cette période, elle est imposable sous le régime de sociétés. La SASU présente également quelques inconvénients au niveau de la dissolution, car elle est onéreuse, de plus, elle passe obligatoirement par la phase de liquidation.

Plus d’avantages que d’inconvénient

Si vous voulez générer d’une façon libérale votre société, vous avez largement la possibilité de le faire sans demander l’autorisation. Toutefois, si jamais vous avez une difficulté financière, vous serez obligé de rajouter un associé pour faire une augmentation de capital social. Dans ce cas, vous ne pouvez plus garder le statut de SASU. 

Le choix de cette forme de société vous oblige alors à être un bon gestionnaire si vous ne voulez pas avoir des partenaires. Cependant, si votre société se développe normalement, vous avez la possibilité d’utiliser vos propres apports pour garder ce statut de SASU. En ce qui concerne le cout de la liquidation, il suffit d’être un bon gestionnaire pour ne pas arriver à cette conclusion. D’ailleurs, pour l’éviter également, vous devez bien choisir la durée de vie de votre entreprise. Pour enrayer les inconvénients d’une création d’une SASU, faites-vous accompagner par un professionnel en matière de création d’entreprises.

Eva

Eva

Coucou tout le monde, je m'appelle Eva j'habite dans un petit village dans le sur de la France. Je suis esthéticienne de profession et c'est pour cette raison que j'ai décidé de créer mon propre blog, blog-u.net afin de vous faire partager ma passion. Je vous partagerais mes astuces beautés, les produit que j'utilise, et les tendances mode du moment (oui, je suis une fashion victime). J’espère vous faire passer un moment agréable sur mon blog !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *