Comment acheter un bien immobilier en liquidation judiciaire ?

Comment acheter un bien immobilier en liquidation judiciaire ?

L’endettement peut amener une entreprise ou un individu à être sujet à la liquidation judiciaire d’un bien immobilier. Toutefois, cette démarche en justice représente une occasion en or pour les autres en matière d’investissements, d’acquisitions  immobilières. Ils doivent de ce fait bien se préparer et se renseigner sur les règles de cette procédure pour y remporter du succès.

Comment comprendre la liquidation judiciaire ?

C’est une procédure qui permet à un individu ou une entreprise de se débarrasser des  poursuites judiciaires à son encontre. On entame cette procédure lorsque le débiteur, ne parvient plus à honorer ses dettes. Il doit être prouvé par l’arrêt des activités professionnelles causé par une maladie ou une invalidité pour un individu.

On le confirme par l’absence des actifs pour engager une entreprise quelconque aux remboursements de ses dettes. La vente du bien est confiée sous les prestations du liquidateur. Il prendra part à l’organisation de la vente aux enchères du bien immobilier du débiteur.

Organiser une visite pré-achat

Ne vous contentez pas de connaître en théorie le bien à acquérir. Vous avez peut-être lu son adresse et ensuite, vous concluez qu’il s’agit d’un bon quartier aux belles maisons. Il est indispensable de se rendre sur place et de constater de visu les éventuels travaux de réparations qui vous attendent.

Vous pourriez vous faire accompagner par un expert en bâtiment ou même l’envoyer à votre place pour faire la visite. Même si on a pris l’effort de vous offrir des vidéos ou des photos panoramiques du bien en vente, rien ne remplace les coups d’œil de l’expert sur le lieu d’habitation.

Ne pas se fier aux mises à prix et rassembler les frais post-achat

Les mises à prix ne correspondent pas du tout au prix de vente finale d’un bien immobilier. Il s’agit juste de prix quelconque pour entamer les enchères. Ces prix annoncés au départ pourraient bien être en relation avec le crédit non remboursé ou les charges de copropriété non payés. Par contre, vous devez considérer l’ensemble des frais à payer suite à l’achat du bien immobilier.

Au prix d’adjudication du bien, vous devez compter les frais préalables : les coûts de publicité dans les journaux, les frais de recherche hypothécaire et ceux d’huissier. Au frais préalable s’additionnent les honoraires de l’avocat et les droits d’enregistrement à payer auprès de l’état et des collectivités locales.

Recourir au service d’un avocat spécialisé

Vous ne pouvez pas vous présenter seul lors des ventes aux enchères de bien immobilier. De ce fait, il est judicieux de coopérer avec un avocat familier de ce monde particulier. Ce dernier doit se figurer dans la liste des avocats de la juridiction où se déroule la vente aux enchères.

L’avocat ne doit s’occuper que de votre achat. Vous devez lui remettre les documents suivants : une pièce d’identité, deux chèques correspondant au 10 % de la mise à prix et aux frais préalables et pour finir, le document mentionnant votre enchère maximale du bien immobilier à acquérir. Pour plus d’information, rendez-vous sur ce site.

Eva

Eva

Coucou tout le monde, je m'appelle Eva j'habite dans un petit village dans le sur de la France. Je suis esthéticienne de profession et c'est pour cette raison que j'ai décidé de créer mon propre blog, blog-u.net afin de vous faire partager ma passion. Je vous partagerais mes astuces beautés, les produit que j'utilise, et les tendances mode du moment (oui, je suis une fashion victime). J’espère vous faire passer un moment agréable sur mon blog !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *