Bonnes raisons d’investir dans un capteur rêves bohémien

Bonnes raisons d’investir dans un capteur rêves bohémien

Le monde mystique commence à intéresser plus de personnes. Ainsi, l’attrape-rêve arbre de vie apparaît désormais comme un nécessaire afin d’avoir une vie et un sommeil paisible. Toute son importance repose sur le fait d’éloigner toutes les mauvaises ondes par le biais des cauchemars. Il est pourtant à souligner que le pouvoir de ces objets dépend de la croyance de chacun. Voici donc quelques points à savoir

Origine de l’attrape-rêve : les différentes légendes

Trouvant sa source dans la culture amérindienne, cette croyance puise son origine dans différentes légendes notamment celle du chasseur, de la femme araignée et le Grand esprit.

La légende du chasseur

D’après cette légende, un chasseur s’est alors promené afin de trouver de quoi nourrir sa tribu. Pris de désespoir, il se met à errer sans direction. C’est dans ses moments sombres qu’il s’aventura alors dans une grotte en espérant y trouver du réconfort. Mais il y faisait la rencontre d’un mauvais esprit qui le troubla toute la nuit. De retour à son foyer, la bête continuait à le hanter. C’est à ce moment qu’il eut l’idée de repartir en forêt. Fatigué par les nuits blanches, le sommeil le gagne. À son réveil, il s’étonna de ce qui lui arrivait. Ainsi, il croyait que ce qui lui a permis de dormir, c’était les toiles d’araignées se trouvant au-dessus sa tête pendant qu’il dormait. Ainsi, une fois de retour au village, le chasseur  raconta ce qu’il avait vécu et ordonna de confectionner des outils similaires pour symboliser l’entité qui lui a permis de ne plus être en proie aux cauchemars. Et le capteur reves bohémien est né.

La femme araignée

Cette seconde légende est celle de la tribu Ojibwé. Celle-ci avait une femme araignée qui s’occupait de protéger les enfants de la tombée de la nuit au lever du jour. Pour y arriver, elle tissait des toiles bienveillantes. Mais lorsque la tribu commençait à s’accroître, la femme araignée avait du mal à contenir tout le village. Ainsi, elle ordonne alors à toutes les araignées de tisser une toile dans les anneaux afin de former un talisman qui servira à protéger tous les enfants. Et depuis, cette toile de substitution continuait à être présents pour veiller sur les tout petits sous forme de capteur de rêve.

Le Grand Esprit

Il s’agit d’une légende de la tribu de Lakota. Toute la tribu avait toujours peur, une entité malveillante y régnait en maître. Alors un jour, le chef de la tribu se décide alors de convoquer en réunion tous les sages. C’est à ce moment que le Grand Esprit de la forêt vient à sa rencontre par le biais d’une araignée. La bête se met alors à expliquer l’existence de deux forces opposées : négative et positive. Pour éradiquer les continuels cauchemars, il fallait créer un filtre. C’est alors que le chef ordonna de créer des toiles d’araignées en hommage à l’araignée du Grand Esprit  de la forêt.

Pourquoi utiliser un capteur rêve bohémien ?

Il existe de nombreuses raisons qui poussent à utiliser des attrapes reves indien. En premier lieu, il s’agit d’un talisman protecteur contre les forces négatives qui pourront perturber le sommeil (une légende amérindienne). Dans ce cas, l’attrape rêve sera installé près de la porte  d’entrée et des fenêtres. Elles trouvent aussi leur place dans la chambre des enfants et des bébés afin de filtrer les cauchemars.

Après la vulgarisation de  cette pratique chamanique, elle est devenue un véritable accessoire de décoration. Un modèle d’attrape rêve bohémien donnera un rendu plus douce et plus moderne à une pièce.

Eva

Eva

Coucou tout le monde, je m'appelle Eva j'habite dans un petit village dans le sur de la France. Je suis esthéticienne de profession et c'est pour cette raison que j'ai décidé de créer mon propre blog, blog-u.net afin de vous faire partager ma passion. Je vous partagerais mes astuces beautés, les produit que j'utilise, et les tendances mode du moment (oui, je suis une fashion victime). J’espère vous faire passer un moment agréable sur mon blog !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *